Toulouse@europeanhorizons.org

Nos articles

Revue de presse 04/02 – 10/02

Affaires extérieures : UE – Iran : Entre divisions et reprises des échanges commerciaux Jeudi 31 Janvier, Paris, Berlin et Londres annonçaient le lancement d’une initiative pour contourner les sanctions américaines sur Téhéran. Baptisé Instex . (Instrument in Support of Trade Exchanges), ce montage financier incarne la volonté européenne de préserver l’accord sur le nucléaire…
Lire la suite

Revue de presse 28/01 – 03/02

Le gouvernement d’opposition Vénézuélien reconnu par le Parlement Européen Le 26 janvier, la France, l’Allemagne et l’Espagne avaient lancé un ultimatum au président Maduro, lui intimant d’organiser des élections présidentielles dans un délai de six jours. Mais le 31 Janvier, Maduro a refusé la tenue de nouvelles élections présidentielles au motif que « nous n’acceptons les…
Lire la suite

Coopération entre l’UE et la RDC : tensions à la veille des élections nationales

Léonard She Okitundu, le ministre des affaires étrangères de la République démocratique du Congo  « Le gouvernement de la République démocratique du Congo invite instamment le Conseil européen à procéder impérativement dans les quarante-huit heures au rappel de son chef de mission en République démocratique du Congo » communiqué diplomatique de la République démocratique du Congo, 27 décembre…
Lire la suite

L’apatridie en Europe : L’aliénation des droits fondamentaux

Albert Einstein est certainement le plus célèbre des apatrides, même si lui avait renoncé à sa nationalité volontairement à l’âge de seize ans. Il méprisait en effet le nationalisme allemand et se voyait plutôt citoyen du monde. Pour la plupart des gens en revanche la réalité semble bien moins rose, à tel point qu’Antonio Guterres, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, qualifie l’apatridie de« grave violation des droits humains ».

Institutions : Le fonctionnement de l’UE et de ses principales institutions

L’Union européenne est une institution sui generis, unique en son genre regroupant 28 États membres ( 27 après le Brexit ). Ces États ont délégué une partie de leurs souverainetés dans un objectif de développement économique et social. Dans cette optique, l’UE adopte de façon régulière des actes de diverses natures tel que des règlements,…
Lire la suite

« L’identité européenne en 2019 : Une équation à inconnues multiples »

« 2019 » sera à n’en pas douter une année majeure pour l’évolution de l’Union européenne au cours de notre siècle. La convergence tout à la fois des élections du Parlement européen, les événements extraordinaires à l’image du Brexit, les négociations avec les potentiels nouveaux membres et l’inéluctable questionnement quand à la dynamique à adopter sur l’intégrationnisme européen à l’aune du projet originel font de cette année un pan décisif de la définition de l’identité européenne.

OGM : Régressive et dépassée, la réglementation européenne ?

Si le secrétaire d’État américain à l’Agriculture ne mâche pas ses mots à propos du jugement de la CJUE classant les organismes obtenus par mutagenèse comme OGM, c’est que le débat sur la biotechnologie est loin d’être clos. Très fortement valorisés par les autorités publiques américaines, les OGM sont globalement mal vus en Europe, malgré un lobbying constant de la part de certaines entreprises. Néanmoins, les « nouveaux OGM » imposent aux décideurs européens de nouvelles clarifications. Retour sur la prise en compte de ces produits par l’Union Européenne.

Pourquoi est-il si difficile de protéger les lanceurs d’alerte en Europe ?

Chaque année, les pertes liées au manque de protection des lanceurs d’alerte dans le domaine public de l’Union Européenne s’élève entre 5,8 et 9,6 milliards d’euros.

L’histoire d’une dette dénoncée en Europe : le cas Icesave

parfaitement évident que, pour sauver le navire, il faut le saborder. Mais le jugement E-16/11, EFTA Surveillance Authority v Iceland, démontre l’hypocrisie de ce raisonnement.

Ce que signifie le 11 novembre en Pologne (1918-2018)

Il y a un mois, plus de 70 chefs d’Etat et de gouvernement se rassemblaient devant l’Arc de Triomphe pour commémorer le centenaire de l’armistice. Un jour symbolique pour le monde mais doublement symbolique pour la Pologne. En effet, le 11 novembre est célébré dans ce pays d’abord et avant tout comme le centenaire du jour où la Pologne renaissait après 123 ans de partition.